Sortie patrimoine avec Alain

C’est en 1107 qu’apparaissent les premières traces écrites du village, dans un cartulaire de l’abbaye Notre-Dame de Bourbourg.

Le village est alors qualifié, à cette époque, de « Paisible village des Flandres ».

Ce qualificatif ne perdurera que quelques temps, en effet, le village est concerné par la seconde bataille de Cassel en 1328, puis par la venue des Gueux, en 1567, qui endommagent l’église et massacrent le curé, le vicaire et le sacristain.

Aujourd’hui le village compte environ 2 000 habitants et adhère à l’intercommunalité de Hauts de Flandre, qui rassemble 41 communes.

L’église Saint-Omer est située au centre du village, elle est entourée d’un grand espace vert qui était autrefois le cimetière, déplacé à la fin du 19ème siècle pour permettre les travaux de transformation de l’église.

Cette église, rebâtie en 1557, en style gothique, remplace un ancien édifice de style roman.

A la fin du 19ème siècle, d’importants travaux de transformation sont menés par le curé Théophile Yden et l’architecte Van Den Broeck de Bailleul.

Aujourd’hui c’est une hallekerque, de plan en croix latine, orientée, nef à 3 vaisseaux, une tour-porche d’une hauteur de 66 m est placée sur sa façade occidentale. L’ensemble est en briques blondes.

Son mobilier a été très perturbé par les travaux de transformation des années 1900.

Elle possède des vitraux de grande qualité, du maitre verrier Charles Lorin de Chartres.

Le mobilier majeur comporte 4 retables qui ont souffert des travaux de 1900.

Stalles et clôtures de chœur sont de Fidèle Deblonde d’Eecke.

Chaire de Jean Louis Elschodt.

L’orgue provient de l’ancienne abbaye Saint-Winoc de Bergues.

Rendez-vous devant l'église Rexpoëde